Verrerie Coquelicot
Jean Bélanger artiste verrier
515 rue de l’éperon, Québec, Qc, G1K6S7
(418) 692-1555
Jean Bélanger artiste verrier Québec

courriel: jean belanger@verreriecoquelicot.com

photos de travaux de verre fusionné réalisés sur mesures et intégrés dans des intérieurs aux designs contemporains.
Depuis les 25 dernières années je crée : murs de verre, séparateurs, trophées, comptoirs massifs, tables, mains courantes, gardes d'escaliers, verres de portes, douches en verre et sculptures.

liens vers l'ensemble de mes photos sur flickr

comptoir en verre fusion mur de verre trophée verre atelier verre

Parcours

En affaire depuis 1989. Au départ j’ai fait de la gravure au jet de sable chez Menuiserie de nos Ancêtres à Bernières (1987). La curiosité m’a fait explorer toutes les techniques du verre artistique, par des stages et un passage à Espace verre à Montréal (1992) où j’ai appris le vitrail, le verre soufflé et le thermoformage. Puis j’ai eu l’occasion de participer à la construction de l’ atelier Faubourg des arts à Mont St-Hilaire (1996). Ce fut mes premières armes en matière de construction de fours ; soudure, électricité, contrôle. Je suis établie à Québec depuis 1998. J’utilise ma créativité et mes compétences pour exécuter des pièces sur mesures adaptées aux besoins et aux goût de mes clients. Je préviligie une approche artistique du verre fusion. Mon but est de créer des pièces riches, équilibrées ayant du sens pour les gens.

 

verre fusion
Aussi appelé thermoformage, la technique consiste à faire fondre du verre sur un moule en plâtre ( ou plâtre-silice). Pour être forts et stables dans le temps, les verres fondus doivent être de la même ‘’famille’’, c’est-à dire qu’ils aient le même coefficient d’expansion thermique. Une cuisson typique prend en général 24 heures au total, le verre ne tolère pas d’être chauffé ou refroidi inégalement ou trop brusquement sous peine de se briser. Chaque fours et chaque verre se comportent d’un façon spécifique. L’épaisseur du verre influence exponentiellement la durée de la cuisson.

textures abstraites

On peut arriver à une précision et un réalisme assez élevé avec le verre fusion en modélisant avec de la terre, du styrofoam ou du bois, mais l’abstraction (ou semi-abstraction) se prête bien à cette façon de travailler le verre. En fait la plupart de mes oeuvres sont faites en déposant des feuilles de verre dans le plâtre en poudre.
Râcler au râteau ou à la truelle, étamper des jouets en plastique, traîner des morceaux de carton découpé, jeter du plâtre, lancer du plâtre granulé, faire des monticules avec des briques réfractaires,
tout ça pour créer un motif sur lequel on dépose le verre.

Le résultat: murs de verre, tables à manger, trophées, vitrages de portes décoratifs, plats, éviers, comptoirs massifs, sculptures, fontaines et bien d’autres.

Mes clients ne veulent pas se satisfaire de ce qu’on trouve industriellement, cubes de verre ou verres texturés industriels que l’on retrouve sur le marché. Il veulent quelque chose qui ait un cachet et une touche artistique conforme à leurs goûts. Travailler avec un artisan/artiste n’est pas nécessairement pour tout le monde: si on parle de création, il faut à un moment laisser place à la créativité propre à la matière et à l’exécutant pour s’exprimer.
Cela peut être un stress pour certains, mais c’est le risque à prendre pour obtenir un travail fort, riche équilibré et cohérent.
Entre en jeu alors la diversité et la multitude des projets déjà réalisés par l’artiste. Le client souvent cadre les limites de création en disant ‘’un peu plus comme ce projet, pas comme celui-ci’’.
Même l’artiste se fait surprendre par son travail, la plupart du temps en mieux, heureusement.

L’artiste travaille dans un champ d’expertise large, mais bien défini et sait cadrer les limites de son travail et de sa matière. À chaque projet il y a une part d’explication de ce cadre pour que le client sente que l’on se dirige dans la même direction, une rencontre à l’atelier est de mise.

projets

Une simple ouverture dans un mur de gypse qui se transforme en cadre pour une oeuvre d’art en verre qui évolue du levé du jour à la pénombre du soir. Quelque chose qui happe et stimule notre capacité de rêver autour d’un texture que l’on n’avait pas remarqué au départ. Voir ce qui est caché derrière ce qui est évident. Vivre dans un lieu qui ressemble à notre univers intérieur.

designer
Le travail avec les designers consiste à leurs expliqués le potentiel et les limites du verre fusion. Il faut obtenir leurs confiances en terme de créativité et capacité à s’harmoniser avec leur travail.
Maître d’oeuvres ou consultants ils reçoivent une rénumération en pourcentage du projet. Échantillons, photos, cartes d’affaires doivent être à leur dispositions. connaître les artisans qui travail avec eux est une façon de gagner en crédibilité, de même que être présent aux salons ou ils circulent.